sport de combat, art thailandais le muay thai est un art martial tres en vogue en thailande et a l'international aussi

  Accueil > la vie en thailande > Muay Thai (Boxe ThaÔ)

Muay Thai (Boxe Tha√Į)

Art martial, le Muay Thaï ou boxe thaï conquiert le monde entier et est le sport le plus populaire en Thaïlande. Télévisé, ce sport attire de nombreux spectateurs. Ce sport autorise les coups de poing, coups de coude, coups de pieds et feintes. A cette discipline, se joint la musique des clarinettes Javanaises, tambours et cymbales et les cris des spectateurs. Le Phuket Boxing Stadium sur Phuket Road, Amphoe Muang, Phuket Town, organise des matches le Vendredi à 20 heures. Pour ceux qui ne peuvent assister aux matchs du Phuket Boxing Stadium, d'autres lieux proposent ces combats ou des démonstrations de boxe pour les touristes.

Un match de boxe thaï vaut d'être vu : il fait partie du folklore national : outre le match par lui-même, la musique qui l'accompagne, le cérémonial d'avant match, il faut voir les nombreux parieurs qui espère décrocher le gros lot.

L'origine de cet art martial remonterait à l'époque des guerres contre les Birmans au 15ème siècle. Le premier boxeur célèbre de Thaïlande était un ‘Nai Khanom Tom’ qui aurait vaincu à lui seul une douzaine d'assaillants Birmans. Un roi Thaï du nom de Phra Chao Seua (Le Roi-tigre) aurait pris part à des matches de boxe au début de son règne. Le sport a beaucoup changé depuis l'époque où les adversaires enveloppaient leurs poings d'épaisses peaux de cheval rembourrées de coton et trempées dans de la glue puis du verre pilé, obtenant une efficacité maximum avec un minimum de lésions des jointures des doigts.
 
La boxe thaï est un sport de contact violent : des modifications ont été apportées aux régles de ce sport afin d'éviter de nombreuses blessures graves et de morts.

Tout est rituel dans ce sport : l'entraînement du boxeur, sa relation avec son entraîneur. Les boxeurs exécutent une danse rituelle appelée "ram muay" sur le ring avant de commencer le combat. Ils portent un bandeau autour de la tête offert par leur entraîneur. C'est un talisman sacré gagné après de nombreuses années vouées à cet art. La danse démarre avec le "wai khru" -- chaque boxeur s'agenouille et s'incline à trois reprises, marque de respect envers leur entraîneur.

Le cérémonial terminé, le match commence. Chaque combat se passe en cinq rounds de trois minutes. Un accompagnement musical suit l'action qui se déroule sur le ring, amplifiant et diminuant d'intensité jusqu'à l'issue finale. Les coups peuvent être portés sur toute la surface du corps, et toutes les parties du corps, à l'exception de la tête, peuvent être utilisées pour frapper l'adversaire. Mais un boxeur peut  saisir la tête de son adversaire entre ses deux mains pour la tirer à la rencontre du coup de genou. Les coups de poing sont les moins violents et les coups de pied une façon de fatiguer le rival.




Date de derniere mise à jour : 27/01/2007




Nous soutenons: voyages caraibes voyage kyoto